Le "Grand Parchemin"

Retour



Le texte latin du Grand Manuscrit, tiré des Évangiles (Jean, XII 1-12), raconte le moment où Jésus va chez Lazare, moment où Marie-Madeleine verse le nard précieux sur les pieds de Jésus.

Le Grand Parchemin


L'abbé Gasc, chanoine honoraire de N-D de Marceille de 1838 à 1872, serait, selon Franck Daffos, le véritable concepteur et réalisateur de ces parchemins.

L'origine du grand parchemin (site de JAUCLIN)



De ce texte fut tiré par la méthode de Vigenere, en appliquant le code "Mort-épée" trouvé sur l'épitaphe de la de la stèle de Marie de Nègre d'Ables, la phrase énigmatique :

"Bergère, pas de tentation,
que Poussin Teniers gardent
la clef PAX, DCLXXXI par
la Croix et ce cheval de Dieu,
j'achève ce daémon de gardien
à midi pommes bleues"

Epitaphe de la de la stèle
de Marie de Nègre d'Ables



"Bergère, pas de tentation, que Poussin Teniers gardent la clef ..."

En catalan : pastre, pastressa nom = berger, bergère => col d’al Pastre, Les Pastressis (près du Bugarach)

Les Bergers d'Arcadie - 1629

Les Bergers d'Arcadie - 1640

La Tentation de St Antoine

St Antoine et St Paul



"... la clef PAX, DCLXXXI ..."

A noter que DCLXXXI en chiffres romains donne 681
Remarquons qu'un triangle de côtés 6 et 8 avec une hypoténuse de 10 est un triangle rectangle (théorème de Pythagore : 36+64=100).
Sur le dé à jouer du chemin de croix dans l'église de RLC on avait déjà cette configuration de triangle rectangle car ses faces présentent les chiffres 3, 4 et 5 (ce qui en théorie est impossible si on observe un dé).

PAX se retouve sur la dalle de la marquise sous la forme AP*X (APEX ?)

Dalle de la marquise
Marie de Nègre d'Ables


APEX : l'Apex nomme le sommet d'un triangle, d'une pyramide ou d'une montagne.



"... par la Croix et ce cheval de Dieu, ..."

1) Par la croix (des 4 constellations) et la licorne (=Cheval de Dieu)

L’Etoile V838 Monocerotis de la constellation de la Licorne (L’Ange), la constellation de l’Aigle, Aldébaran (Taureau) et Régulus (Lion) forment ensemble une sorte de croix.
Symboles des Evangélistes :
- Le Taureau de Luc
- Le Lion de Marc
- L'Ange de Mathieu
- L'Aigle de Jean
Deux étoiles, l’Ange et l’Aigle, sont situées sur le plan de l’écliptique, les deux autres, Taureau et Lion, sur le plan de l’équateur. C’est ce plan « mouvant » qui caractérise le mouvement particulier de la précession.

Dans le cycle de 26000 ans, le point vernal de la précession sera atteint lorsque V838 Mon se trouvera à 108° (***) par rapport au méridien point nord (ou 72° par rapport au méridien point sud) et que cette configuration sera visible. L’Observatoire de Paris situé sur le méridien facilite ce calcul. La position de Aldébaran et Régulus qui se trouvent constamment sur l’équateur céleste, à savoir à 0° constitue de précieux repères.
Dans les cloîtres ou les églises, l'Ange, l'Aigle, le Taureau et le Lion sont représentés aux 4 angles et forment ainsi les diagonales d'un carré donc une croix, ce qui confirme notre hypothèse.

La Jérusalem céleste



Le « point vernal » se situe au croisement de l’écliptique et de de l’équateur céleste, en fin des Poissons et début du Verseau.
On remarquera alors que la constellation du Triangle marque la fin du cycle, tandis que le Carré de Pégase marque le commencement du nouveau cycle. Ceci n’est pas sans rappeler l’énigme du Sphinx qui commence le matin à quatre pattes (Carré de Pégase), et finit le soir sur trois jambes (constellation du Triangle).

2) Le Cheval de Dieu ("La Valdieu") serait mis en rapport avec "la croix de de l'Haum-moor"

Par la croix (de l'Haum-moor) et ce cheval de Dieu (la Valdieu)



3) Voir Le Cheval de Dieu venu du ciel sur le tableau de Téniers

St Antoine et St Paul



4) Le signe de croix et la source[/Cheval] de la Madeleine[/Godde] (Cheval de Dieu)

Le Cheval de Dieu serait une allusion à la source de la Godde (Madeleine) au sud de Rennes-les-Bains. En effet la représentation d'une moitié avant de cheval est une référence à la source et Godde pour God (Dieu). Le Cheval de Dieu serait une allusion à Pégase, le cheval ailé, dont le nom vient du grec pêgé, "la source".

In hoc signo vinces _ 4



5) Le cheval de Dieu pourrait aussi faire référence à la "nébuleuse de la Tête de cheval" de la constellation d'Orion.

Cette nébuleuse qui ressemble au cheval de l'échiquier est située près de l'étoile Alnitak, l'une des trois étoiles très repérables ou "ceinture d'Orion".
La Constellation d'Orion culmine dans le Ciel (plein sud) vers le 17 Janvier.
Reste à relier la Croix à ce cheval de Dieu ...
Une curieuse montagne à "arche" ("arc-boutant") - Arcadia- fait face à l'Aiguille située au pied du Roc de Quiloutié dans les gorges de Bézis près du ruisseau.

Le menhir de Peyrolles près de Serres



6) la Croix du sud et le Centaure de Dieu

Le Grand Parchemin



Le Centaure est une très ancienne constellation liée à divers mythes. Des représentations anciennes de cette constellation la présentent sous la forme d'un personnage luttant contre le Mal symbolisé par un Loup. De fait, presque toujours, le Centaure apparaît brandissant une lance dirigée contre un loup.
La signification prise à l’époque par ces "êtres biformes" (centaures), comme les appelait Ovide, était très codifiée. En général le type sagittaire (i.e. armé d’un arc tendu), se reconnaît à sa queue droite et pendante, il est le "Centaure de Dieu" en charge d’exterminer les créatures pécheresses ou démoniaques. Il personnifie le Bien par contre un Centaure avec une belle queue sexualisée et fleuronnée personnifie le péché mortel.

7) La Cappadoce (en Turquie) se traduit par "Cheval de Dieu", mais qu'est ce qu'un "cheval de Dieu" ?
Tout simplement une "cheminée de fée", cette sorte d'aiguille parfois surmontée d'un "chapeau" que l'érosion a laissée intacte.

8) Le cerveau est le "cheval de Dieu" que le chercheur "dresse" pour parvenir à sa destination et nous notons la ressemblance saisissante avec le symbole Oméga.

9) Vincent de Paul fut un très bon cavalier, pratiquant le cheval plus de cinquante ans, et parcourant ainsi d'innombrables lieues, jusqu'au jour où ses infirmités le condamnèrent à ne plus utiliser ce "cheval de Dieu".



"j'achève ce daémon de gardien"
Notre voix intérieure ?

Lorsque l’on étudie les textes antiques, 4 termes sont à distinguer :
Noûs : L’intellect, le moi,
Dianoia : la puissance de la réflexion,
Hégemonikon : le principe directeur,
et le daimôn qui est en chacun des hommes et en sympathie avec le gouverneur de l’univers.

La notion de daimôn est difficile à cerner. Homère en parlait déjà. Il évoquait la notion de destin individuel et de manière plus générale, un principe relevant du divin.
Platon cite le daimôn de Socrate qui est figuré par une voix intérieure. Dans le Timée, il pose l’équivalence entre le daimôn et "l’âme raisonnable". Il affirme que l’homme qui est en contact avec le vrai monde doit : "sans cesse rendre un culte à la divinité en rendant en bon état le daimôn qui habite en lui".
Marc Aurelle à la même pensée quand il affirme qu’il faut préserver de toute souillures cette divinité intérieure".
Une question se pose : comment serait-il possible de "souiller" une puissance qui transcende le moi ordinaire ?
Selon moi, le daimôn n’est pas que divin il est double, il porte aussi avec lui le receptacle des actes passés, la composante de toutes les actions faites dans notre vie. Cette composante des actions passées est le coeur que les anciens Egyptiens posaient sur la balance du jugement.
Ainsi l’idée de destin chère à Homère va s’expliquer : le daimôn portant avec lui la composante des actions des vies passées influe sur notre présent.
Pour conclure, disons que pour l’initié, aucune valeur n’est supérieure au tryptique amour, vertu, daimôn.



" ... à midi pommes bleues"

On nommait les points cardinaux : Orient, Occident, Nord et Midy. Midi indique le Sud. Orient-Occident-Nord-Midy


Meridien. s. m. Un des grands cercles de la sphere, qui passe par les Poles. On l'appelle ainsi, parce que quand le soleil parvient à ce point du ciel, il est midi dans tous les endroits de la terre qui sont sous le mesme meridien.

pommes / pommes bleues

Les pommes bleues seraient-elles les pierres bleues du cobalt que l'on trouve au Cardou ? Plus précisément l'Alumino Adamite de couleur bleu qui est une espèce minérale composée d'arséniate de zinc qui contient des traces de cobalt. On en trouve dans la mine du Pech Cardou, à Montferrand et à Rennes les Bains.

En octobre, un amas compact et brillant d'étoiles apparaît au-dessus de l'horizon Est. Ce sont les Pléiades, ou les sept soeurs (les sept filles d'Atlas). Les astronomes grecs Eudoxus de Knidos (c. 403-350 avant JC) et Aratos de Phainomena (c. 270 avant JC) les considéraient comme une constellation à part entière : "La Grappe de raisin". Le groupe des Pléiades pourrait aussi être rapproché des fameuses "pommes bleues" du décryptage du grand parchemin.

Les Pléiades ou "La Grappe de raisin"

La pomme, aval en celte, est le nom du séjour mythique, l’île d’Avalon ou île aux pommiers. Y reposent les rois, les héros blessés et les défunts, Par cette allusion à la pomme (avl), faut-il penserà L-AVAL-DIEU ?

Hera guide Jason durant la quête des pommes d'or par les Argonautes
Les pommes d'or sur le chêne sacré=corps de Jésus sur la croix

Le dragon est le symbole du mercure philosophal. Deux dragons qui se combattent désignent les deux matières du Grand Oeuvre; l'un est ailé et l'autre pas, pour signifier la fixité de l'une, la volatilité de l'autre. Lorsque le soufre, fixe, a changé en sa propre nature le mercure, les deux dragons font place à la porte du Jardin des Hespérides, où l'on peut sans crainte cueillir les pommes d'or (PERNETY, Dom A.J. Dictionnaire Mytho-hermétique, Paris, 1787, réédition Paris, 1972).

Les pommes bleues pourraient faire référence à la ville gallo-romaine de Glanum Livii près de St Rémy de Provence. Une sorte de "trou", due à l’érosion éolienne, encadré de deux rocs (nommés les "Deux Rochers"), perce curieusement la montagne. S'agit-il de la "pierre de trou" évoquée par Boudet dans la VLC ?

Le mont Gaussier et le rocher des deux trous

"Istra du Mont Gaulsier & Aventin Qui par le trou avertira l’Armée, Entre deux rocs sera prins le butin, De Sext, Mausol faillir la renommée" (Nostradamus - V.57)